Catégories
COMMENTAIRES Saveurs-Vignobles

CHAPOUTIER, vins primeurs année 2012.

Les vins primeurs de l’année 2012

entrant en période d’élevage (vieillissement en barriques), furent dégustés à l’occasion du Concours Chapoutier 2013 « Meilleur Jeune élève sommelier d’écoles Hôtelières. Belle opportunité de faire découvrir cette progéniture de la plus noble origine…rhodanienne ! http://www.chapoutier.fr/grand-prix-m-chapoutier-2013,concours-meilleur-eleve-sommelier,117.html

DEGUSTATION PRIVILEGIEE :

Tain-l'Hermitage-20130516-Tasting 1) Hermitage blanc 2012 cuvée Chante Alouette. Cépage Marsanne : Robe Or magnifique. Nez très expressif avec des notes d’agrumes, des fruits secs et de cardamone légère. Élégance et intensité mesurée de l’expression aromatique : c’est plein ou volumineux tout en étant subtil. Évolution des senteurs sur des peaux de fruits jaunes murs (banane léger), avec une touche fumée. Bouche d’une grande présence, paradoxalement aérienne et élégante… Le vin est ample (2012 se remarque avec fraîcheur consistance dans les blancs. 2010 et 2009 seront de longue garde, d’après notre hôte). Le volume s’appuyant sur la largeur de bouche, l’équilibre est très beau, le niveau d’ensemble est de qualité élevée.2) St Joseph Les granits 2012 : robe or comparable, avec une touche plus évoluée sur le visuel (les vignes sont situées sur le village de Mauves, la mise est prévue en mars 2014). Nez sur le fruit sec, l’écorce, la badiane, avec  une certaine puissance (13,5% alc.) Vin aérien et profond. Bouche de sensation lisse, envahissante, large et enveloppante avec opulence, s’appuyant sur une assise dense, serrée, ” ancrée” au terroir. Vin superbe ! L’Hermitage repris après cela a du mal à s’affirmer..
3) Hermitage Blanc de l’Orée 2012 : robe comparable , léger flou de cet échantillon.  Nez de coing… de thym, subtil, complexe, sur de l’agrume confite, une touche menthol lui apportant de l’ excellence. Évolution sur l’expression du raisin pur ! Bouche tendue, sèche, élégante, et extensive. Texture soyeuse, subtile. Bouquet opulent et progressif, sensuel. Superbe ! www.chapoutier.com

Tain-l'Hermitage-20130516-00151 Primeurs rouges

4) Rouge Hermitage Sizeranne (tirage 2012)
Robe cerise, de profondeur moyenne. Nez mariant l’étoffe : de la peau de fruits, une touche “speculos” et grain de café torréfié fin, associé à de la gourmandise de fruits. Bouche trèss sensuelle de texture , belle présence en attaque, charmeur au possible dans son fruit. L’opulence du grand vin est naturellement plus réservé que les blancs. La structure des tanins est centrée, s’élève et se prolonge sur la longueur. Bouquet confirmant le nez et domine par les impressions cerises confites, fumé, et sêve !
5) Chateauneuf Barbe Rac 2012
Robe cerise sombre et peu profonde. Nez complexe floral, pulpeux, au bouquet aérien avec belle dimension profonde ! Bouche sphérique, franche, opulente, avec un équilibre des tanins magistral, flaveurs du nez avec du « biscuit», des noisette toastés. Belle rémanence et réussite.
6) Hermitage Pavillon 2012
Nez réservé mais au combien subtil, profond à dominante cerises « pulpeuses », touche de câpre et olive noire. Bouche d’un grand soyeux de texture. Profil long, envoûtant, rémanent, avec une étoffe de taffetas, des tanins denses de haut niveau sur ce millesime. E. Dugardin. http://www.chapoutier.com/video-bande-annonce.htm   

 

Catégories
COMMENTAIRES

Millésime 2012 à Bordeaux jugés par un Ch’ti Sommelier

Millésime 2012 à Bordeaux 1 an avant la mise en bouteille.

Dégustation des Bordeaux Primeurs, 2012. 

Fin Juin 2013, belle opportunité de les déguster chez Cuvelier Fauvarque à Haubourdin dans le Nord de la France ! On démarre en fanfare avec le Chateau Larrivet Ht Brion blc. De très belle étoffe au nez (floral, tilleul, écorces, cédrat) superbe en longueur et corps extensif. Le même en 2010 exprime la mineralité immédiate par ses nuances salées, hautes en intensite. Bouche très enveloppante, fine et subtile, trop ? Presque fluide !
Le Chateau Olivier 2012 s’éclate aussi dans un style classique et frais entre buis, agrumes et toasté de la barrique…plutôt leger en bouche.
G de Guiraud (rare) Illustre Sauternes, il s’exprime dans un autre registre d’un sol + lourd et aussi solaire : du confit de la menthe et de l’anis. Bouche très fine, corps proéminent avec une touche de générosité. Joli vin sur plats d’épices, garde faible en apparence.
Chateau Malartic Lagravière (Grd Cru Classé de Pessac-Léognan), original et exotique sur les écorces d’agrumes, les bois exotiques, de la limette et le the, une certaine distinction et originale. Bouche ayant le mérite d’être longue avec une belle vivacité, jolie texture, fluidite et corps, malgre une approche plutot effacee. 3/4*
Smith Ht Lafitte (Grd cru Classé de PL) joue le charme et l’harmonie gourmande avec la nette perception qualitative de la pulpe de raisin, des touches de buis ensoleille. La bouche est nourrie, de très belle texture, un gras de coeur, finement boisé, centré et omni-present. Finale + retenue et a suivre. 4*
Les rouges de la rive gauche s’apprecient plus difficilement sur Moulis, Pauillac : jolies couleurs et arômes, bouches centrées sur les tanins. Maucaillou se distinbguent a coeur et Grand Puy ducasse a de superbes tanins en raffinement..
En St Estephe, Chateau Meyney présente une belle pureté aromatique, du très beau raisin, une bouche soyeude et pulpeuse sans surmaturite ?, de l’etoffe (garde moyenne )…suite sur page suivante.

Plus joli qu'on ne le dit.
Assortiment des Bordeaux primeurs 2012

 

Catégories
Mes références

Meilleur Sommelier de France

Qu’est ce que le Concours du Meilleur Sommelier de France ?

Qui peut participer à ce concours ?

Sur une à deux journées, les candidats sont des employés de Salle de Restaurant ayant fonctions dans leurs entreprises avec la responsabilité du service des boissons. Le Concours est une mise en situation professionnelle avec différentes épreuves sur la connaissance des vins. Il faut connaitre leurs modes de production et d’élaboration, leurs caractéristiques organoleptiques (appréciations par la vue, le nez et la bouche). D’autres épreuves permettent de mettre en valeur les boissons à table dans le contexte d’un service de clients au restaurant ! Ayant lieu tous les 2 ans, ce concours du Meilleur Sommelier de France, supervisé par l’Union de la Sommellerie Française (http://www.sommelier-france.org/ ), fut antérieurement supervisé par la SOPEXA jusque dans les années 90 ( http://www.sopexa-france.com/fr/manager_word) et antérieurement par la Revue du Vin de France (Odette Khann et Michel Alix) .

Sur 400 candidats, 10 restent en finale
Finale du Concours du Meilleur Sommelier de France, Philippe Faure-Brac et Eric Dugardin aux cotés de Mr Herbaut de la SOPEXA
Catégories
Evènement

J’ai dégusté pour vous, rubrique du journal La Voix du Nord

Cours particuliers en oenologie, à domicile, dans le Nord, dans le Pas de calais.

Paru dans la voix du mercredi 13 Mars 2013

En vue des fêtes de parents
Cours particuliers en oenologie.
Catégories
Saveurs-Vignobles

DEGUSTATION BIERE BOCKER à LILLE

DEGUSTATION de la BIERE OMER (Brasserie Belge de Bellegem près de Courtrai ) en soirée à Lille au VIVAT FACTORY situé face à la Cathédrale Lilloise ND de la Treille.

bockor-bier-biere-beer

Présentation par François DEVOS, Journaliste-Biérologue.

http://www.lachope.com/  4 bières dont 3 aromatisée de la dite brasserie construite en 1930 http://www.bockor.be/fr/media/pub . Elle travaille sur les 4 types de fermentation (basse, haute, spontanée et mixte) Sont dégustée :
1) Passion Max (Fermentation spontanée, d’abord refroidie en grenier ventile, pour ensemencement naturel, assemblage lambic de 18 mois et d’un plus jeune, puis macération fruits frais de la passion). Robe cuivre-orangée mousse nuageuse et maintenue, fin cordon.
Nez gourmand comme une barbe a papa, un chariot “d’friandises”. Perception fraîche et fleurie.
Bouche envahissante mais étalée comme une “vague sucrée salée” a la rhubarbe. Longueur aromatique s’appuyant sur une rondeur longiligne à peine amère. Ensemble frais, tendre, facile avec une semi-onctuosité et buvabilité très agréable. Bière de détente (4,5%alc), gourmande par sa douceur, rafraîchissante et de belle tenue. A servir dans le verre de type Bacchus, plutôt que tulipe qui favorise des amers séchant.

Biere Omer a Lille-20130228- de Bellegem 8510 Belgique
2) La Rose Max (idem précédente, mais avec des jus de framboises) 5,5% alc. Robe comparable et plus soutenue, mousse abondante.
Nez excellent par sa fraîcheur intense, c’est une belle mesure de ton, un fruite de framboise identifiable et subtil au milieu d’une nuance fumée-schisteuse ! (L’eau de brassage serait elle de géologie primaire ?). Bouche subtilement saline, de structure franche et sèche, malgré la dominante fruitée identifiée. Toucher de saveur comparable a la friandise chamallow et accompagnant l’enveloppe tactile formant le volume de cette dégustation. L’harmonie d’ensemble est aérienne, la persistance aussi bien, dans la continuité. Apres-gout, le palais conserve une sensation “élastique” des amers plutôt tapissant et qui incite à réfléchir sur le plat utile a sa mise en valeur.
Retour sur la “passion” qui maintient une belle allure et un bouquet de pêche abricot presqu’exotique.
3) La version kriek, plus rouge et sombre, allégée par sa brillance rubis est étonnante de fraîcheur et d’harmonie avec ses arômes de jus de cerise apportés. L’approche en bouche assure la franchise des sensations par un extrait sec et humectant. Tenue de bouche plutôt aérienne, voire élancée avec son parfum de noyau amande. Sensations larges et longues associées à la même “élasticité” de fin de bouche. Très agréable !
4) OMER traditionnel blond. Dans le style d’une TRIPLE
Robe or prononce. Mousse havane blond, fine épice subtile (safran) gingembre très discret. Excellent.
Bouche volumineuse, impressionnante, avec une dimension envahissante, verticale des son approche. Les équilibres de saveurs acidules-amers sont soutenus par la sensation dense apportée par la céréale omniprésente. Sucrosité finale évoquant le sucre candi, a peine prolongée par la réglisse en amertume un peu dissimulée.

Eric Dugardin “apprenti en bière” dugardin-eric@wanadoo.fr
Sommelier conseil et formateur dégustation depuis 1992.
www.gout-et-vin.com +33 6 60 69 54 21

Catégories
Saveurs-Vignobles

Saint Emilion et la terre des “Corbin”

 

SITUATION de l’appellation St Emilion

qui représente environ 5% du vignoble bordelais, sur la rive droite de la Dordogne. Sur des coteaux pouvant aller jusqu’à environ 108 m, point culminant de la colline millénaire, le vignoble est un chandail de vignes, sous un climat tempéré à influence océanique. 5 400 hectares de vignes replantées après le phylloxéra de la fin du 19ème siècle et après les fortes gelées de 1956.

Catégories
Evènement

Porto en soirée Oenologique à F62 Busnes chez Meurin

Elle fut exceptionnelle !

Dans un cadre magnifique, une soirée oenologique en accords mets et vins avec le grand vin de Porto et la maison illustre Ramos Pinto. Ci dessous un montage photos qui vous donnera un aperçu de ce DINER en partenariat avec la grande maison. Pour un repas de fêtes, chez vous, pensez au Porto blanc ou rouge en catégorie 10 ans et en association avec un Foie gras, une terrine de faisan ou aux pruneaux.Soirée Porto page 1 modifiée

Les mariages avec un plat sont exceptionnels, à condition de s’appuyer sur des “aigres-doux” (Sauces avec présence de vinaigre ou jus de fruits acides) ! Pensez a la catégorie rouge “L.B.V” ou Late

Catégories
Saveurs-Vignobles

Les Appellations

Les appellations Vins de table (Vins de France), Vins de pays (IGP), et AO ou AOP.

AOP_nouveau_BD

Les changements de la réglementation sont effectifs depuis 2009 : les Vins de Pays sont devenus des IGP (indication géographique protégée). La réglementation française distingue les vins de table des vins d’appellation d’origine, comme le fait le reste de l’Europe viticole. On appelle cela la catégorie du vin.

Les vins de table ( VDT ) sont devenus “Vins de France”.

Leurs origines ne sont pas précisées en France puisqu’ils sont issus d’importantes productions manquant de caractère. L’avantage premier réside dans le fait qu’il existe de larges possibilités d’assemblages. De plus, la commercialisation d’une production importante destinée à un consommateur de base (vins de marque avec un goût ciblé) est possible.

Cette consommation est en baisse régulière ces dernières années.

Catégories
Saveurs-Vignobles

ACCORDS METS ET VINS (1)

“MECANIQUE” Accords mets et vins.

De tous temps, l’acte de se nourrir est un élément de survie, un instinct essentiel qui a aussi la particularité de nous apporter des sensations ! D’abord avant l’acte de consommation (la mise en appétit visuelle), puis pendant la mastication (les stimulations) et pendant la digestion (relaxation, bien-être…). Ces attitudes ne sont pas obligatoirement associées à l’accompagnement d’une boisson et la

Catégories
Evènement

Le PORTO en 2 familles de Grand Vin Rouge !

Le Vin de Porto, issu de la région du Douro au nord-est du Portugal, produit l’un des plus grands vins doux au monde. Le blanc est en quantité faible et comme les rouges, il est issu d’une vinification qualifiée de “fortifiée”. Très simplement on lui rajoute une proportion d’eau de vie à 76° (15 à 20%) à mi-parcours de la fermentation alcoolique (transformation des sucres de raisin en alcool éthylique et CO2 sous l’action des levures). Il conservera ainsi une partie de son sucre naturel de raisin. TERRASSES-DE-FOND.jpg

Il y a 2 familles de Portos rouges : les “civilisés” et les “indomptables”. Quelles sont ces 2 catégories ? 1) Les “OXYDATIFS” après un long élevage (au contact de l’air) dans les centres de vieillissement à Villa Nova de Gaïa (face à la ville de Porto) et 2) les “REDUCTIFS” dont l’énergie, la richesse est à peine contenue en fût, pour “grandir” (bonifier) ensuite en bouteilles ! Pour ètre apprécié du consommateur, ce dernier doit savoir patienter et savoir sélectionner…grâce aux conseils du vigneron, du caviste ou du Sommelier !

Les portos de types oxydatifs sont de vins élevés au contact du bois,