Salon Vins et Terroirs de Seclin

Nouvelle édition du Salon Vins et Terroirs à Seclin ,automne 2017. du 3 au 6 Novembre 2017 

Dès VENDREDI 3 Novembre 2017, samedi 4, Dimanche 5 et lunid 6 Novembre 2017 de 10h à 20h.

? Parc de la Ramie. Autotoute A1 sortie 19. Plus de 300 vignerons. Suivez  la proposition d’itinéraire avec Eric DUGARDIN dès vendredi après-midi après avoir dégusté chez les nouveaux venus…

http://www.vins-de-terroir.com/ ou https://www.gout-et-vin.com/salon-vins-et-terroirs-de-seclin/

Voici la liste de nouveaux venus à Salon Vins et Terroirs à Seclin Lesvinsdeterroir :

En rouge les vins dégustés et ou commentés….

A 15 Distillerie Meyer Eaux de Vie
A 29 Domaine Pré Baron Touraine
B 09 Maison Salasar Blanquette de Limoux
B 24 Domaine Les Pyrénéales Vin de Bigorre
C 30 Etnik Wines Vins Moldaves
D 11 Mas Combarèla Terrasses du Larzac
D 19 Château MontPlaisir Vallée du Rhône
E 13 Domaine des Hautes Vignes Saumur Champigny
K 08 Art Mas Côtes du Rhône Village Visan
K 19 Domaine Les Semelles de Vent Vacqueyras
L 22 Domaine de Lamothe Gaillac
L 27 Diablotine Apéritifs à base de Vin
P 09 Château Coutet AB Saint Emilion Grand Cru
P 26 Duchesse de Magenta Chassagne Montrachet

Quelques commentaires : 
Domaine Salasar, situé dans la Hte Vallée de l’AOP LIMOUX présente 2 niveaux de qualité sur le pur cépage mauzac en AOP Blanquette (méthode trad.) et en Crémant de Limoux où le chardonnay fait la part belle de l’assemblage du beau terroir calcaire. Vignes de 30 à 106 ans et une belle dynamique des 2 vignerons présents.
– Couple charmant que « Les Pyrénéales » en terre de Bigorre (entre Pau et Madiran) 5 ha de vignes dont 4.5 replantées en rouge avec le 1er millésime à Seclin. En 2 gammes à savoir vendangé à maturité moyenne pour préserver fraicheur, ou à parfaite maturité pouvéler le terroir. Pas inintéressant. vins pleins de subtilités et de franchise de gout. Très beau RQP et 2 cuvées de blancs moelleux à 45 gr et 80 gr de sucres résiduels à se dépécher….
– Plus classique à Saumur avec le Domaine des Htes vignes où Crémant et blanc sec présentent de belles expressions du sol calcaire tendre (turonien pour les géologues). 8 et 6€ ! Les rouges de S. Champigny sont intéressants sur la durée, en témoigne un magnifique 2010 à 10€.

Situé sur l’AOP Saumur, sols de craie tuffeau, cépages chenin et cabernet(s)

– INATTENDU, un domaine historique de Bourgogne en département 71, le Chateau de Sully, propriété de Mac-Mahon et actuellement Duchesse de Magenta. Terroirs nobles sur Chassagne Montrachet, Puligny, Auxey Duresses….Les vins sont juvéniles, sur la retenue, mais on appréciera le niveau « Chassagne » d’une complexité naturellle. Je n’ai pas goutté de blancs il me faut y retourner.

J’ai encore des choses à dire (mais il me manque du temps….. pour remettre en valeur Chapelle Novilis (Languedoc D 06) et le travail « haute couture » de Nathalie JEANNOT ou la progression des Vacqueyras blanc du Domaine Alain Ignace (Vallée Rhone D 30). Cliquez sur itinéraires précédents de mon site : https://www.gout-et-vin.com/salon-vins-et-terroirs-de-secl…/Partagez donc cette missive (sans modération) cela fait vivre les vignerons qui se déplacent chez nous ! ED

Edition d’avril 2017,

Dégustation du vendredi 28 avril ….Avec une pépite d’un vigneron des plus anciens sur le Salon, mais toujours jeune, d’une AOP on ne peut plus traditionnelle : le Muscadet. Le Domaine DAVID n’est ni roi, ni prophète en son pays mais sait faire parler son terroir. Le millésime 2012 de son AOP Muscadet « Goulaine » assure le frisson. Précédé par son « Clos Ferré » 2016 déja croquant, ample et long, le Goulaine de 4 ans son aîné sur sol de schiste et d’argile révèle un nez pur et extensif, arôme confit et poivré d’une belle profondeur. La bouche est ferme, de texture serrée, bouquet complexe d’une très belle allonge et affiné 30 mois avant la mise. Seulement 12€TTC.

Le Cairanne du Domaine Eyverine S/A 52 culture AB s/AOP Cairanne (Côtes du Rhône),  avec 3 niveaux de cuvée : « Charme, Désir, Élégance ». Le 1er en blanc AOP s/sols sablonneux à dominante grenache blanc, est très expressif en fruit (pêche) et senteurs florales. Bouche soyeuse et tapissante avec de la verticalité, texture souple et savoureuse. Vinification adroite où le fut ne représente qu’un tiers de l’élevage.
La cuvée rouge « Désir » (vignes grenache,syrah, mourvedre) se goûte en 2016 et 14 avec une robe sombre, un joli parfum fruits noirs fumé, du laurier discret et la fraîcheur de la framboise.
Bouche tres franche de sensation, fermeté des tanins(frais) et corps charpenté sans nuire a une certaine souplesse de texture tapissante. Le 14 est plus goutteux encore et tres long...Moins de 10EUR

D 23Vignoble Vauvrecy Boutet (à Bordeaux), culture AB, AOP Montagne Saint Emilion et AOP Lalande de Pomerol 
Un bordeaux en 2014 comme on les aime avec un joli nez généreux et frais à la fois sur le fruit rouge et des notes fumées. La bouche ne subie pas le bois ou les excés de tanin. C’est goutteux avec de la franchise, gourmand agréable et long. Entre la cuvée Moulin et Les Cerfs, 2 AOP cultivées en Bio depuis toujours sur 4 et 7ha

E 25 Domaine Heure Bleue (Côtes de Provence) Rosé. Cuvee « Bleue de minuit » Robe pale (de mode), joli nez floral, subtil avec intensité de fond généreuse et nuance de violette, grenade, poivre blanc. Bouche immédiatement fine et suave de texture, un corps généreux et de l’élégance et c’est tres long !

K 26 Domaine de la Mordorée Delorme Chateauneuf du Pape Lirac Tavel. Domaine de grande réputation sur les 2 rives du rhône et à la géologie commune de calcaire recouvert de sables et de galets. Le Lirac blanc est déjà une référence qui fleure bon le raisin mur et le tilleul. Bouche suave et prenante d’une tres belle longueur. Je dois y retourner pour la suite des grands Chateauneufs rouge et la cuvée « Reine des Bois »…

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

AVANT L’OUVERTURE : Nouvelle édition d’avril 2017, avec une douzaine  de nouveaux noms dont  1 Italien et un Bulgare. Egalement 2 producteurs du Bugey qui m’intéressent avec le fameux Cerdon, pétillant de faible degré (7%) ce qui est rare en France. Le Domaine de Coyeux sur le magnifique terroir de Beaumes de venise (Vaucluse) peut-etre avec son nouveau propriétaire ? Vous pourrez le comparer avec  l’excellent Domaine Ignace également en Beaumes dc la présence de Mas Amiel en Roussillon qui a la particularité d’ètre sur des sols de schistes comme le domaine Fontanel sur le même secteur . D’ailleurs Le Languedoc Roussillon s’impose avec aussi  Le Domaine Costes rouge jeune domaine à ne pas confondre avec le meme nom en Marcillac, Riere Cadene sur 24 ha bio entre galets et schistes…. Bourgogne et beaujolais complètent cette liste avec « Terres de Folie », Domaine de Gry Sablon (18ha) et Domaine de Nervers (45 ha). La <provence est de saison avec « La Bastide des Oliviers’ et l’Heure Bleue (propriété d’un Ch’ti)….suite selon les premières dégustations. ED

Avril 2017 Enseignes Appellation 1 Appellation 2 Appellation 3
A 15 Lunariabio AB Montepulciano Abruzzo D.O. Pecorino IGP Terre di Chieti Malvasia IGP Terre di Chieti
A 21 Vucher G & Fils Cerdon    
A 41 Domaine de Coyeux Côtes du Rhône Côtes du Rhône Village IGP Méditerranée
A 52 Domaine Eyverine AB Cairanne    
C 08 Mas Amiel Maury Sec Maury Côtes du Roussillon
D 23 Vignoble Vauvrecy Boutet AB Montagne Saint Emilion Lalande de Pomerol  
D 33 Domaine Riere Cadene Côtes du Roussillon Muscat de Rivesaltes Côtes Catalanes
E 25 Domaine Heure Bleue Côtes de Provence Rosé Côtes de Provence Blc  
E 33 Les Terres de Folie Bourgogne Blanc Brouilly Beaujolais Rosé
F 15 Patisserie du Pays Bigouden Spécialités Bretonnes Tourteaux Fromagers  
J 07 Domaines Costes Rouges Languedoc IGP Pays d’Oc  
K 12 Domaine de Gry-Sablon Morgon Saint Amour Moulin à Vent
K 18 Domaine Fontanel – E&M Collet Maury Côtes du Roussillon Villages Tautavel Rivesaltes
K 26 Domaine de la Mordorée Delorme Chateauneuf du Pape Lirac Tavel
L 33 Ruault Samuel Les Vergers de la Rovérie Pommeau du Maine Cidre du Maine Fine du Maine
L 42 Château de Nervers Brouilly Côteaux Bourguignons Beaujolais Rosé
M 19 La Cave Thrace Vins Bulgares    
M 31 Pelillo Antoine Vins du Bugey    
N 10 La Bastide des Oliviers AB Coteaux Varois en Provence  

 

Salon Vins et Terroirs Automne 2016 à SECLIN.

Parc de la Ramie.

Les Vignerons sont fidèles à Seclin, car cette saison peu de nouveaux. En voici 3, de la région du Languedoc, jusqu’à Montlouis.

1-En première image Domaine Caujolle Gazet, Benoit Huet est malouin d’origine, ayant fait des études à Lille en passant par l’ISA (Institut agricole) . Le vignoble est situé en altitude entre Montpelier et Millau. C’est la très belle zone d’AOP Terrasses du Larzac. http://www.domainecaujollegazet.fr/ J’ai beaucoup aimé son IGP Hérault « Orfan » en blanc sec, composé de grenache blanc et de chardonnay : très sec avec une fraicheur étonnante, une densité de bouche inhabituelle. Il est très palpable, généreux dans son équilibre alcool-acidité ce qui est presque contradictoire.

caujolle-gazet-en-terrasses-du-larzac

Les rouges expriment agréablement le fruit frais également avec un encépagement d’AOP de grenache, syrah et carignan. L’IGP « La petite Coulée » a la particularité d’intégrer le merlot en place de la syrah et surprend aussi. Domaine à suivre donc pour la prochaine édition.

2-En Côte Roannaise, à l’Ouest de la ville de Roanne (département de la Loire), une AOP de 210 ha, trop méconnue et proche des caractéristiques du Beaujolais (sols, cépage Gamay…) http://www.domaine-desormiere.com/l-appellation.html

desormiere-en-aop-cote-roannaise

210 ha, 30 producteurs, tous vignerons indépendants.

Thierry Désormière s/Renaison au cœur de l’AOP produit avec son frère Eric 80 000 btlles principalement en rouges de cépage Gamay.

Ils produisent de la bulle en blanc et rose.

Hors AOP Le blanc de Chardonnay peut s’apprécier en IGP d’Urfe . C’est un Joli vin avec une originalité aromatique.

Le Rosé « L’Authentique » de robe cuivre, possède un tres joli nez, évolutif sur les baies rouges vite dépassé par le granit et son influence minérale fumée. La bouche est très lisse et allongée, souple et de belle tenue (le raisin « gamay est ici planté en haute densité à 8000 pieds par hectare.

Un autre rose « D’Dames » cueilli en maturité supérieure avec 4gr de sucres restants exprime un nez fleuri avec des nuances gourmandes vers l’abricot et les agrumes. Tout à fait original !

Les différentes cuvées de rouges : Perdrizières sur des sols sableux, Tradition sur du granit et des sables, Montolivet en haut de coteaux ont chacunes une belle allonge tout en étant goutteux, étoffé et progressivement plus complexe dans cette écriture. Point d’orgue avec « Les Têtes » 2014 issue de sélection de vendanges avec une certaine richesse. La pêche de vigne se mêle à la réglisse avec une envergure très appréciable !

3- A Montlouis sur loire, face à Vouvray sur l’autre rive.

dom-pigeonnier-a-montlouis-st-martin-le-beauDomaine Le Pigeonnier avec un joli Touraine Sauvignon avec de beaux équilibres. L’influence du calcaire est perceptible. L’AOP Montlouis est plus sur la retenue. Vigneron dynamique et fort sympathique. A suivre.

 

 

 

 

 

 

 

Première journée de l’édition Printemps 2016 (Vendredi 29 Avril ) en m’adressant aux nouveaux venus. Un sans faute pour les 2 premiers domaines visités : Romuald VALOT en Beaujolais (natures) stand M13, et Domaine de la JOBELINE stand P11 Pierre MAILLET en Macon blanc (Bourgogne du sud). Le 2ème jour permet de rencontrer d’autres nouveaux venus cette année avec 2 coups de cœur dont une « pépite »

Dom VALOT Romuald M13
6,5 en terres beaujolaises.
Beaujolais Blanc expressif (2015) typé, rondeur et équilibre, avec surtout une belle allonge.
Beaujolais Rouge village 13 1ère année de conversion, désherbage charrue, tri direct à la vendange….sans levurage ni SO2. Rouge aussi intéressant en bouche que le blanc, avec du fruit mur, une touche rôtie, bouche délicieuse.
B. Vill 2014 Est plus expressif de notion terroir. Bche d’une très belle présence et volume aussi. C’est goutteux avec des tanins présents et intégrés.

Dom JOBELINE à Macon sur 11ha repris en héritage, avec 1ere récolte en 2014, et sortie de la coopérative. Tout est neuf en cuverie, de différentes contenances en inox et quelques barriques.

Vinificateur et propriétaire

Vinificateur et propriétaire

1-L’Aligoté(B) étonne par son nez très expressif. La bouche est plus classique avec vivacité et bonne tenue.
2-Macon villages (B) d’une très belle typicité ou se mêle tilleul, noisette et touche de beurre. Bouche très sec et immédiatement rémanente, aromatique et goutteuse.
3-Macon Verzé, clos des Chanaux, monopole de 6ha dont 25 ares de vignes + taillis . Sols de sables et d’alluvions.
Joli nez plutôt apparent du sol que du raisin. B très goutteuse, fin assez sec et surtout une très belle texture au détriment du volume. L’allonge est très appréciable. Jolis accords mets et vins en perspective.
4-Macon Verzé « en Prévisy » (elevage en barriques dont 1 neuve sur 4.
Nez de belle expression mêlant le calcaire et le pépin, note de chocolat blanc et de fleurs discrètes.
B savoureuse, fine, franche et d’évolution crescendo par son volume. Très belle rémanence et sapidité, salinité.
5- les rouges de cépage Gamay que je n’ai pas pu déguster faute de temps.
A suivre ce samedi 30 avril 2016 E.Dugardin www.gout-et-vin.com

JOUR 2 SAMEDI 30 AVRIL 2016 : pas de pluie, pas de gadoue pour le bonheur de tous.

Trapet en Bourgogne à Gevrey Chambertin, cousin du célèbre Jean Trapet. Ici vinification à l’ancienne, labourage des vignes, vinification lentes pour des vins de garde. C’est à l’image de ce que l’on peut déguster sur le Salon avec des millésimes tels que 2008 ou 2007 en vente depuis peu. Le bourgogne blanc en mise en bouche vaut le détour.

1er COUP de COEUR avec le DOMAINE DE LA RENCONTRE (C35) en Languedoc pour ses MUSCATS SECS. Vous reconnaitrez le couple de vigneron par leur polo vert fluo (belle idée)

Sur l’aire délimité et confidentielle de Muscat de Mireval, une déclinaison du cépage Muscat d’abord en sec, puis en assemblage partiel selon l’âge des vignes et la progression en sucres résiduels. Un beau parcours sur la gourmandise de ce cépage aromatique.

Les Muscats secs à decouvrir

Les Muscats secs à decouvrir

Propriété en IGP Hérault et AOC Muscat de Mireval (surface 12 ha s/170 ha)
Le Muscat sec « Rencontre » 2013 en IGP est excellent au nez de raisin (of course),  pointe de menthe et fruits exotiques. Bouche : très sec avec un joli équilibre et générosité longue. 9,50EUR.
« Philosophe » IGP sec 13: le même avec 15% de muscat surmuris 2012. Excellent en bouche avec un décalage de la douceur succédant au sec. C’est rémanent, goutteux et légèrement salin malgré une fine sucrosité.

« Poète » issu de raisins passerill2s avec un feuillage éliminé coté Est sur les vignes en gobelet. Résultat un nez de Muscat d’Alsace, avec une bouche ample, élancée avec un bouquet superbe ou se mêle la violette au fruit à pépins. Perturbant avec une rémanence exceptionnelle.
« Hedoniste » : vignes de 80 ans et un peu de 55 ans. Robe aussi pale. Nez exquis avec de la pâte d’amande, aubépine. Bouche fine et ronde avec un classicisme de vin doux, confirmé par son AOC Muscat de Mireval 2014.
M. de Mireval 2013  Bouche très fine, savoureuse, mielleuse. Très longue aussi.
M. De Mireval 14, le nez est plus sur la peau de banane.  Bche aérienne, puis très moelleuse avec du citron, pointe de miel et d’acacia. Très joli aussi.

DOMAINE CAZES (B21) avec la présence du fils Emmanuel, plutôt habitué à défendre la cause des grands vins en Roussillon ou à l’étranger que de venir dans le nord. Profitons-en. Vous connaissez les exceptionnels Rivesaltes que j’argumente régulièrement. Ici c’est l’occasion de découvrir l’autre Domaine (Paulilles)dans le giron du réseau de distribution national.

Fils de Bernard Cazes

Fils de Bernard Cazes

Collioure blanc « Clos de Paulilles » (non boise) terroir de schiste caractéristique de l’AOC.
Nez tres interessanr de fruits secs, et de peaux de fruits. Intense et complexe.
B. de belle texture, fine, goutteuse, sec et corpulent. Croissant et très long.
Le rosé est très tendance, pâle et gourmand, sur une bouche très minérale et de gastronomie. La suite est à découvrir en particulier en AOC Banyuls. Je garde mon faible pour les Rivesaltes.

DOMAINE ZUMBAUM Tomasi (K36) en Languedoc aussi, a Claret-Pic st Loup.
Un rose de pressurage a 2/3 syrah + grenache. Robe plutot orangée (culture bio). Nez floral, fruits séchés et écorces. Bouche très sec et rémanent avec des notes de tomates séchées, amandes et d’épices. Un vrai rosé de table en cuisine relevée, tapenade, aubergines et terrines.
Rouge Clos Maginiai. 2011 : Robe rouge sombre, cerise noire. Le nez est tres riche, sur les épices le chocolat.
Bouche étonnamment veloutée et charnue. Joli corps .
Le même en 2012 explose en fruit rouge kirché avec des notes fumées. Bouche très franche, soutenue, pulpeuse avec mâche, jolie longueur, des flaveurs de tabac et de cuir.

2ème COUP de COEUR et PEPITE : CHAPELLE DE NOVILIS (D05) . Situé en Languedoc, au nord de Bézier la délimitation du vignoble s’inscrit en IGP Coteaux d’Ensérune.
Un domaine haute couture où rien n’est laissé au hasard, où la rigueur n’est que bon sens dans la priorité au beau raisin. Les techniques ou plutôt la philosophie de domaine, rassemble tous les aspects méticuleux de ce metier de vigneron. Il est donc indispensable de venir déguster pour se laisser porter par les SAVEURS avec un grand S tapissant notre palais !

Nathalie JEANNOT Wine Maker

Nathalie JEANNOT Wine Maker

Résumé succinct
1- Cuvée NEUS blanc : Blanc de haute couture, se positionnant en bouche avec droiture et élégance. Cépage Vermentino et Marsanne.
2 NEUS rosé : très belle expression qui ferait pâlir un peu plus les grands de Provence. Floral et gourmand avec des notes très fraîches. Cépages Trempanillo, Cinsaults
3 NEUS rouge : également sur la gourmandise avec des notes gourmandes de fruits et de violette. Bouche longiligne avec un bel équilibre, de jolis tanins. Des flaveurs très fraiches et une longueur évanescente. Accords de viandes blanches et jus de rôtis ou accompagnement de petits légumes http://www.chapelledenovilis.com/nos-vins/ Avec les autres références on monte en gamme. Venez donc le découvrir apr vous-même à Seclin.

EDITION 2015 et dans un ordre de découverte, voici quelques commentaires sur les nouveaux producteurs de cette édition : L19 Val de Loire – Dom Montpierre (ABSENT en printemps 2016) AOC Touraine Chenonceaux. Jolis blancs de cépage sauvignon blanc ou rose. La propriété possède le Cht d’Ange. Les vins se vendent 6€, 7€. Les sols sont argilo-calcaires avec ou sans silex. Les vins sont blancs, de type sec avec des arômes murs sans être marques par le « variétal ». Bouches fraîches, équilibrées avec de belles acidités et une texture soyeuse.

Passage en Touraine Chenonceaux

Passage en Touraine Chenonceaux

P19 Région du Beaujolais – Dom G. Blanchet (ABSENT en printemps 2016) – AOC Beaujolais et AOC Julienas.

5 ha s/commune de Vauxrenard. Cépages chardonnay, gamay noir et gamaret (depuis récolte 2000) le Beaujolais blanc est vinifié en fut de 5 vins.. Belle finesse et accord de poissons. Le rouge sur le fruité avec des notes de violette en Cuvée granite. L’autre rouge « croix barraud » est macéré 2 semaines avec 50% d’égrappage de la vendange. Plus de matière et de longueur.

P23 le voisin Cht Moutte Blc – AOC Bordeaux et Margaux que j’aurais voulu déguster en souvenir de dégustation antérieure, mais je n’ai pas eu le temps, dommage.

J08 En Sud-Ouest – Dom. Chantelle – AOC Cahors (ABSENT en printemps 2016)

Une belle ligne classique de Cahors sur plus de 5 cuvées et un joli jus de raisin frais. Vin rouge de grande personnalité en terres du Quercy, sur terrasses calcaires. Le cépage Malbec ou Cot est au moins à 70% dans l’equilibre des rouges avec la cuvée tradition a 4€60 arômes de fruits noirs et de prune rôtie en 2011 sur une grillade de boeuf ou carre d’agneau. A l’oppose, la Cuvée « passion » a 100% Malbec bénéficie d’un élevage barriques et hisse le niveau avec un vrai plaisir et une tres belle longueur. 14€50 la bouteille sur le Rocamadour du plateau de fromage.

C08 – COUP DE CŒUR – Château St Martin de la Garrigue – AOC LANGUDEOC Grès de Montpellier. Un Domaine phare en bordure maritime, très belle propriété historique que j’ai visité il y a une dizaine d’années.

Picpoul Pinet AoC 13 Nostalgique des Picpoul « pique-levres » des années 80 passez votre chemin. Ici c’est vendanges a la main et raisins murs. Tres joli nez a maturité avec de l’envergure. Fraîcheur intensite equilibre (malgré les 15o) Bouche structurée par l’equilibre des composants (une partie vendanges en septembre l’autre en octobre). Socle gustatif vif , complété par la longueur immédiate qui surplombe la trame. 9€10 a la propriété.

Rose de Cinsault/grenache 2014 Cuvée « bronzinelle ». Nez floral avec rose et violette sur fond de pêche un tantinet « poudré ». Bouche sensuelle, tres fraîche et soyeuse de texture. Flaveurs de grenade et de reglisse discret. 6€70 au domaine.

Gres de Montpellier 2010 cht St Martin. Robe rouge tres sombre. Nez étonnant bouquete et harmonieux. Ensemble gourmand, profond, fume, pulpeux avec du cacao et des note fumées. Bouche excellente, par le volume, l’equilibre des tanins. (45%mourvedre, grenache, syrah)

A29 – LE GRAND VIN – Région C. du Rhône Nord – Dom. Garayt Bernard et Nicolas –

Sur la grande délimitation de l’AOC st Joseph, une gamme débutant par un joli rosé de saignée (VDF*) jusqu’au Grand Côte Rôtie (rouge) et Condrieu (blanc) hors normes. Rosé étonnant de fraîcheur, d’une belle tenue et avec un corps très large. Profil qu’on retrouvera sur la série qui suit.

L’IGP collines rhodaniennes, rouge gourmand de cépage Syrah, Cuvée « Noe » à 11€ est une belle intronisation aux grands vins qui suivent… St Joseph rouge « les cerisiers » robe légère, nez expressif sur les baies rouges et l’épice poivre fin. Bouche aux tanins serrés et élégante a la fois. Texture suave, beaucoup de franchise et de persévérance des tanins. La Cuvée « La Croix » 2013 (lieu-dit les Rateaux)

Nez plus complexe, style Cote Rôtie. Superbe ! Bouche franche, élancée, superbe texture de tanins. Corps envahissant et longueur magnifique. 19€.

Cote Rôtie « Valdebert » (nom du Duc du château)2013. Aussi floral avec des baies rouges, de la prunelle, de la graphite. Bouche franche sur des tanins soyeux et serrés. Corps bouqueté, large, vertical par sa forme, élégant et minéral par le coeur. 35€ prix cohérent.

Le CONDRIEU – Rare blanc de cépage viognier est ici classique de type sec à l’acidité naturellement basse. Finesse des arômes de fruits à noyaux, bouche au corps majestueux et sachant s’associer à la buvabilité lisse et presque saline des sols de grés et schistes. La classe en devenir.

Côte Rôtie et Condrieu

Côte Rôtie et Condrieu

Eric Dugardin

Sommelier Conseil et formateur dégustation depuis 1992

06 60 69 54 21 – dugardin-eric@wanadoo.fr www.gout-et-vin.com

*VDF = Vin de France

 

 

 

Voici quelques indications pour votre itinéraire 2014 . Emprunt à l’édition du printemps dernier.

Parmi les nombreux vignerons de Seclin, quelques uns ci-dessous Vinsobres Dom Mirabeau A10…Tavel, Cht Corrensson E36…..Bourg Irancy, Dom Renaud David K06……… Beaujolais (bio), Dom J.P. Teissedre…...Je m’oriente vers l’AOC Languedoc Montpeyroux qui depuis plus de 20 ans fait parler de lui. C’est ici le Mas d’Amile

Situé au nord de Montpellier

Situé au nord de Montpellier

qui débuta en 2007 avec 90 ares (bio) C’est au stand K18 (ABSENT en printemps 2016) avec un rosé « Ribambelle » composé de cépage Merlot et de Carignan, au nez pas simple et étonnant de terres fumées au détriment du fruit. Ca évolue sur des nuances épices douces et une image de plat d’escargot aux herbes fraîches (lol). Une bouche étonnamment vive (acidité) avec une forme longiligne. Texture lisse et savoureuse, en attente de plats d’été. 7€. Un seul vin rouge décliné ici en 2 millésimes. Le 2011 compose de Carignan de 80 ans, vinifié avec 12 mois de futs de 2 vins. Robe sombre peu profonde, joli nez de prune et de petite tapenade. Bouche très franche de caractère, belle constitution, aux tanins « élastiques » pour ce cépage, une belle tenue de fraîcheur. Le 2010 est plus soutenu. Nez un peu plus complexe avec l’avantage d’un an de plus, les arômes parlent des conditions climatiques vécues par le raisin qui furent séchés par le vent et le soleil…Bouche complète, équilibre, du volume, des beaux tanins a maturité. Chouette bouteille, prenant un élan progressif et presqu’envoûtant. A suivre en achetant quelques bouteilles dès maintenant a 12€ttc.

Dans la même allée K, vous ne pouvez pas louper le Ventoux, Clos des Patris. Personnage haut en couleur version canari des Îles proche du Chanteur Antoine mixé avec l’acteur Pierre Richard. (ABSENT en printemps 2016)

Comme un étoilé Michelin, "vaut le détour".

Comme un étoilé Michelin, « vaut le détour ».

Les Vins ici en partie présentés sans souffre, expriment une belle unité gourmande autour des raisins grenache/syrah/carignan/mourvèdre et autres cépages traditionnels. Tout est bon avec du volume, de la structure et des beaux équilibres en bouche. Servir ces vins en soirée, c’est aussi apporter la bonne humeur du vigneron a vos invités. K28 ….de 8€ à 15€ avec ou sans médailles de concours. Mieux que vaut le détour… c’est un passage obligé ! E.D

(PRESENT en printemps 2016)En Coteaux Vendômois, le Domaine Patrice Colin P36, situe en  Loir et Cher nous ramène dans un climat beaucoup plus froid….le Pineau d’Aunis ici cépage de prédilection se décline en rose ou en rouge avec ou pas d’assemblage de raisins Cabernet franc (plus connu) et pinot noir (venu de l’Est) éventuellement Gamay noir. Le rose présentés comme un vin « gris » car vinifie en blanc par un pressurage en direct, nous apporte ici une forte vivacité due au climat. Malgré cela ce rose impressionne par son élan crescendo et sa pureté en bouche. Superbe longueur a condition d’apprécier la puissance des fines acidités immédiates. Le blanc de cépage Chenin « Pierre a Feu » 2013 s’éclate en gourmandise d’approche avec du coing pour se laisser rattraper par la minéralité (terres de sylex) et la longueur digne d’un Vouvray. Le 3e « Pente des Coutis » 2011 situe plein sud sur Vendôme, eleve pour moitié en cuve et fut de 500l et présenté comme un grand vin. L’expression réservée d’un vin potentiellement complexe, fin mais replie sur lui-même, qu’il faut apprendre et attendre. Les rouges sont de vrais compagnons de table avec a nouveau le raisin Pineau d’Aunis comme trame de caractère. Le 1er rouge a la robe légère , nez gourmand, facile, très plaisant comme la bouche. C’est un 2012 et c’est bon, comme les 2 rouges suivants qui complètent leur caractère en fonction des assemblages de Cabernet ou de Pinot noir.

Un détour a Bordeaux en terres de Sauternes, rive gauche de la Garonne avec l’illustre Château Ht Bergeron. L36  (PRESENT en printemps 2016)

Ici le superbe sec

Ici le superbe sec

Un blanc sec « La fleur des Pins »  2013 sec qui vous réconcilie des cépages sauvignons et autres Sémillons souvent immatures avec ici au nez un éclat des agrumes, de la menthe, des épices. Bouche vive, haute en sensation tactiles au détriment du gras, mais une fine longueur. 10€ttc. 2e coup de coeur avec un rare moelleux de ce niveau de qualité : Graves supérieures Château La Fleur des Pins  2012 Superbe nez proche d’un vrai Sauternes (rare). Bouche onctueuse avec des arômes de raisins confits de fruits a noyaux (mirabelle, pêche), citron. Longueur excellente. RqP imbattable, c’est superbement bon !! 10€

L’îlot 2010 1er millésime après 18 ans de culture situé dans un dédoublement de la rivière Ciron. Nez fin et précis avec des notes de peaux de fruit, d’écorces d’agrumes et de thym. Bouche liquoreuse sans être expansive. Bel équilibre, superbe longueur avec un boisé qui se fond sur la matière. Très beau potentiel de conservation et de progression. 10€ aussi

On termine le périple avec l’un des plus beau vignoble paysager de France qu’est Beaumes de Venise dans le Vaucluse.

Vins de plaisir

Vins de plaisir

Alain et Nelly Ignace (PRESENT en printemps 2016) sont intarissables sur le Muscat et ses senteurs croquantes et florales en blanc ou rose ou rouge. Le Vacqueyras blanc sec est un beau charmeur assocé au raisin viognier à goutter au restaurant le « OUI » a Lille avec un tartare de Bar. Le rouge se décline en 2 cuvées « symbiosis » ou « Sous la robe ». Ne partez pas sans déguster la « Fine de Muscat » d’une finesse incomparable.

Je ne manque pas de revoir le Domaine (fétiche) CAZES qui réunit désormais 200 ha de vignes en Bio (PRESENT en printemps 2016) et rassemblé parcelles par parcelles depuis 40 ans. Oeuvre d’une vie battante en vticulture. Buvons le Canon rose sec 2013 composé de 70/20/10 Mourvèdre, syrah, etc. Robe pétale de rose, nez très fruit et bouche de belle tension avec des tanins soyeux et tenaces a la fois. Délicat et charmeur au possible. Finale réglissée. Le Canon blanc issu de Muscat et complète de Viognier pour atténuer les excès aromatiques et renforcer la matrice, est un blanc de gastronomie printanière sur les asperges, les poissons crus marinés, le tagine de veau avec amandes et abricots, la cuisine exotique avec coco et ananas, asiatique avec le curry entre autres. Stand …

200 ha en bio !!

200 ha en bio !!

Bon dimanche, bon salon. E. Dugardin www.gout-et-vin.com

About The Author

Eric DUGARDIN

Après l'Ecole Hôtelière du Touquet, les candidatures furent immédiates aux concours de Sommellerie (Trophée Bacchus, Ruinart, Armagnac, Meilleur Sommelier de France Sopexa, Master of Port) et en parrallèle des fonctions de Sommelier. Du Commis Sommelier à 18 ans avec J.P. Arabian à Lille, Sommelier à "La Belle Epoque" du Queen Victoria Lille avec J.C. Wallerand, en passant par Chef Sommelier à 22 ans chez Michel Rostang à Paris, jusqu'à Directeur de Restaurant à La Laiterie de Lambersart. Bénévole à l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern, afin de mieux se préparer à la finale (remportée) du Master of Port 1991. Passage à l'Université du vin à Suze la Rousse 10 ans plus tôt, entre deux concours pour prendre les meilleures bases en analyse sensorielle. Fréquentations du Maître en physiologie du Goût : Jacques Puisais régulièrement à Tours (merci Pierre Couly) et à Lille. Collaboration à la chronique gastronomique de Nord-éclair et son auteur, feu Claude Chrétien pendant de nombreuses années avec Yves Thorez. Professeur d'Hôtellerie au Lycée -UFA M.Servet de F59 LILLE depuis 1989 complété par l'activité de Sommelier Conseil depuis 1992. Conseil avec Chateau Haut Gléon en Corbières pendant 9 ans ; rédaction des commentaires et fiches techniques. Travail d'assemblages des cuvées 2 fois par an de 1992 à 2001. Conférencier pour Inter-Rhone pendant 9 ans, puis Formateur accrédité pour le Bureau des Vins de Bourgogne jusqu'à ce jour. Animateur du WBC de Lille depuis 4 ans.